Ateliers & conférences

[:fr]Objectif Emploi 2016: interview Sarah Haïlé-Fida[:]

[:fr]Et pour ouvrir le bal de ce « tour de chauffe », honneur à Sarah Hailé-Fida, Présidente de l’association Avenir Emploi Pays-Bas !

Bonjour Sarah, pouvez-vous nous présenter la journée Objectif Emploi 2016 ?

Sarah HSarah portrait BW online-3aïlé-Fida : C’est la 3e édition d’Objectif Emploi avec, nous l’espérons, un succès non démenti par rapport aux éditions précédentes… Nous attendons plus d’une centaine de participants tout au long de la journée : de 9h pour le début des ateliers à 21h pour la fin du cocktail de clôture. Une journée dense et enrichissante donc.

A qui s’adresse cette Journée et comment y participer ?

Sarah Haïlé-Fida : Elle s’adresse à toute personne en recherche d’emploi ou souhaitant se lancer dans l’entrepreneuriat. Les inscriptions se feront via notre site (aveniremploi.nl) à partir de mi-mars.

Quels seront les moments forts de cet événement ?

Sarah Haïlé-Fida : La journée est conçue comme un événement convivial mais aussi de networking. Nous savons avec les témoignages des éditions précédentes que le fait de se retrouver avec d’autres personnes en recherche d’emploi est un soutien important. Beaucoup de contacts se créent, dont certains perdurent bien au-delà de l’événement.

Quel est votre objectif au travers de cette Journée ?

Sarah Haïlé-Fida : Comme les deux années précédentes, nous souhaitons offrir en une journée complète autour de l’emploi, à la fois des ateliers très pratiques sur comment organiser et optimiser sa recherche d’emploi (CV, profil LinkedIn, entrepreneuriat, etc.) et des conférences informatives sur le marché de l’emploi, les possibilités d’emploi dans les organisations internationales par exemple et la présence d’agences de recrutement et d’entreprises.

D’un point de vue général, les Français ont-ils leur chance aux Pays-Bas ? Quels sont les domaines d’activité les plus porteurs aujourd’hui ?

Sarah Haïlé-Fida : Les Français ont tout à fait leur chance aux Pays-Bas… mais il est évident que certains secteurs sont plus accessibles que d’autres. Il y a globalement trois situations distinctes : les métiers ou postes pour lesquels le français est demandé ; ceux pour lesquels l’anglais suffit et ceux pour lesquels le néerlandais est indispensable. Par exemple, les métiers du bâtiment, des soins à la personne, nécessitent généralement de parler néerlandais.

Quels types d’aide l’association Avenir Emploi Pays-Bas apporte-t-elle aux personnes qui vous contactent ? 

Sarah Haïlé-Fida : Nous proposons d’accompagner les personnes qui nous contactent dans leur recherche d’emploi en les aidant à rédiger un CV qui convienne pour les recruteurs néerlandais, en leur indiquant les agences de recrutement qui peuvent être intéressées par leur profil et comment se comporter lors des entretiens. L’idée est vraiment de les aider à démarrer leur vie professionnelle aux Pays-Bas. Pour cela, nous organisons chaque mois des Cafés Emploi à Amsterdam et à La Haye qui permettent aux demandeurs d’emploi de se retrouver tout en étant guidés dans leurs démarches.

Quels sont les questions les plus couramment posées par les chercheurs d’emploi français aux Pays-Bas ?

Sarah Haïlé-Fida : Dans combien de temps je vais trouver du travail… Plus sérieusement, comment rédiger mon CV. C’est pourquoi je propose aussi un atelier sur la rédaction de CV lors d’Objectif Emploi 2016.

 

Mon expérience aux Pays-Bas

Sarah Haïlé-Fida : Installée aux Pays-Bas, à Amsterdam, depuis 8 ans, je suis sociologue du travail et coach de carrière spécialiste du bilan de compétences et donc présidente de la Fondation Avenir Emploi Pays-Bas. En arrivant aux Pays-Bas, j’ai dû changer de carrière et créer mon activité, je sais donc ce que cela veut dire de devoir réinventer son parcours.

Un conseil à destination des (futurs) expatriés ?

Sarah Haïlé-Fida : Si je ne devais donner qu’un conseil aux personnes arrivant aux Pays-Bas et en recherche d’emploi : garder l’esprit ouvert ! Il y a probablement des possibilités autour de vous auxquelles vous n’avez pas pensez. Et surtout, surtout, évitez de toujours tout comparer avec la France ! Cela vous empêche d’avancer…[:]

Facebooklinkedinmailby feather